• Jordan Assouline

10. JunOS - Vue d'ensemble des interfaces

Mis à jour : 27 nov. 2018

Les différentes types d'interfaces existantes


Les interfaces sont utilisées principalement pour connecter un équipement à un réseau.


Sur JunOS, plusieurs types d'interfaces existent comme :

  • Interfaces de Management : connexion de l'équipement au réseau de management (fxp0 et me0)

  • Interfaces Internal : utilisées pour connecter le control plane et le forwarding plane (fxp1 et em0)

  • Interfaces réseaux : Ethernet, SONET, ATM, T1, etc…

Les interfaces de services :

  • Es : Encryption interface

  • Gr : Generic route encapsulation tunnel interface

  • IP : IP-over-IP encapsulation tunnel interface

  • Mo : passive monitoring interface

  • Mt : multicast tunnel interface

  • Vt : virtual loopback tunnel interface

  • Loopback : Utilisées pour fournir une interface constamment up et indépendante du hardware. On parle alors d'interfaces logiques, et elles sont désignées par la forme lo0, lo1, etc…

Les équipements JunOS peuvent avoir plusieurs adresses sur une même interface logique. En effet, en utilisant la commande set, on n'écrase pas la précédente adresse qui y était configurée, mais on ajoute la nouvelle.


Pour modifier une adresse configurée, on utilisera plutôt la commande rename :


Propriétés physiques et logiques de l'interface


Il est possible de configurer les propriétés physiques de l'interface :

  • Data Link Layer protocol et Keepalives : on peut y configurer un autre protocole de niveau 2 en fonction du type de media (par exemple PPP ou Cisco HDLC), et on peut y éteindre les keepalives.

  • Link mode : on peut y specifier le mode de duplex à utiliser pour les interface Ethernet (full ou half)

  • Speed : La vitesse des interfaces

  • MTU

  • Clocking : notamment pour les interfaces séries


Il est possible de configurer les propriétés logiques de l'interface :

  • Protocol family : inet, inet6, iso, mpls, ou ethernet-switching

  • Adresses

  • Virtual circuits : DLCI, VPI (Virtual Path Identifier), VCI (Virtual Channel Identifier) ou VLAN

  • D'autres éléments comme le reverse ARP, les traps, et l'accounting



Exemples de configuration des interfaces :


On voit bien qu'il est donc possible de configurer plusieurs adresses IP sur une même interface.


L'option preferred est utilisée lorsque vous avez plusieurs adresses IP appartenant au même sous-réseau sur la même interface. Cette option permet de sélectionner quelle adresse sera utilisée comme adresse source pour les paquets émis par le système aux hôtes appartenant au même sous-réseau. Par défaut, si l'option preferred n'est pas précisée, ce sera l'adresse la plus petite qui sera choisie.


L'option primary correspond à l'adresse qui sera utilisée par défaut comme adresse locale pour les paquets de broadcast et multicast émis depuis cette interface. Par défaut il s'agit également de la plus petite adresse.


Vérifier le statut des interfaces

On peut utiliser la commande show interfaces terse pour vérifier rapidement l'état des interfaces :


©2020 by Assouline Jordan.