• Jordan Assouline

3. JunOS Fondamentaux


Le Kernel (noyau) de JunOS est basé sur de l'Unix FreeBSD, qui est un système opensource.


Les fonctionnalités de l'OS Junos sont compartimentées dans de multiples processus software. Chaque processus tourne dans son propre espace mémoire protégé, ainsi ils ne peuvent pas interférer directement avec le fonctionnement d'un autre processus.

Intérêt :

- Si un des processus a un problème, le système entier ne va pas nécessairement faillir.

- De nouvelles fonctionnalités peuvent être ajoutées beaucoup plus facilement, sans corrompre le système.

Control plane et Forwarding


Un autre aspect de la modularité de JunOS, correspond à la séparation de la partie contrôle plane et forwarding plane. Les processus qui contrôlent les protocoles de routage et de switching sont clairement séparés des processus qui permettent la transmission des paquets et des trames. Ce design permet de paramétrer chaque processus pour un maximum de performance et d'efficacité. La séparation du contrôle plane et du forwarding plane est une des raisons clés pour lesquels JunOS peut supporter différentes plates-formes à partir d'un même code de base.


Le graphique illustre une vue basique de l'architecture JunOS et souligne la différence entre contrôle et forwarding plane.


Le control plane, montrer sur la partie supérieure du graphique tourne sur le RE (Routing Engine). Le RE est le cerveau de la plate-forme il est responsable du fonctionnement des protocoles de mise à jour et du management du système. Il est responsable de lancer différents protocoles et logiciels de management à l'intérieur d'une zone mémoire protégée. Le RE permet également de construire les tables de routage, les tables de commutation et la table de forwarding primaire, et se connecte au PFE (Packet Forwarding Engine) à travers un lien interne.


Le PFE que l'on peut voir sur la partie inférieure du graphique fonctionne sur du hardware spécifique et est responsable de la transmission du trafic de transit à travers l'équipement. Sur certaines plates-formes utilisant JunOS, le PFE utilise des circuits intégrés spécifiques (ASICs) pour améliorer davantage les performances.


Le RE utilise tous les processus permettant le contrôle des interfaces de l'équipement, des composants du châssis, du système de management, et de l'accès utilisateur à l'équipement. Ces processus tournent tout en haut du kernel JunOS, qui interagit avec le PFE.


Le RE fournit aussi le CLI ainsi que l'interface Web de JunOS. Ces interfaces utilisateurs tournent là encore, en haut du kernel JunOS et fournit à l'utilisateur un accès et le contrôle de l'équipement.


Le PFE est le composant central du forwarding plane. Le PFE transmet systématiquement le trafic en se basant sur sa copie locale de la forwarding table. En effet, la forwarding table du PFE est une copie synchronisée des informations, créee et fournit par le RE.

En copiant et en utilisant une copie locale de la forwarding table le PFE peut ainsi transmettre le trafic de manière plus efficace et éliminer le besoin de consulter le RE à chaque fois qu'un paquet a besoin d'être traité. Cela permet également à la plate-forme utilisant ce système d'exploitation de continuer à transmettre le trafic même si le control plane est victime d'instabilité.


©2020 by Assouline Jordan.